7 juin 2021

Debriefing et Gudule

Donc j'ai été à mon premier salon depuis... rhôlala un an ? J'en attendais trop, donc revenue déçue et frustrée.



Ca m'a beaucoup fait réfléchir à ce que je recherche quand je fais à un salon/festival. 

Bien sûr c'est important qu'il y ait un public. Et pour cela il faut faire de la publicité. Et c'est ce que je reprochais à l'évènement du weekend passé : même sur place il n'y avait pas d'affiches. Je n'aurais pas fait autant de km (2x400km) pour rencontrer des inconnus. D'autres n'étaient là que pour ça, apparemment.
Je me suis déjà rendue à des festivals dont c'était la première édition et qui avaient fait une promotion parfaite (ce n'est donc pas une excuse évidente). Je me suis rendue également à des festivals dont c'était la vingtième édition et qui n'avaient toujours pas compris comment attirer du monde (en fait, dans un des cas auxquels je pense, comme la commune était riche et payait tout, ils ne voyaient pas la nécessité de le faire).

Ensuite il peut y avoir des évènement annexes intéressants : expos, lieux à visiter...
Ou une très bonne ambiance autant au niveau de l'organisation qu'entre auteurs...
Ou une possibilité de rentrer dans des frais : réalisation de l'affiche, ex-libris, vente aux enchères...
Ou un accueil exceptionnel : hôtel à piscine, repas gastronomique..

Je vous rends attentif au fait que je ne parle pas des ventes. Même avec plein de visiteurs, on peut ne rien vendre. C'est impossible à prédire.

Bref, il faut que j'en revienne enchantée (si ce n'est reposée) et que je ne regrette pas de ne pas avoir plutôt passé du temps dans mon atelier. Parce que oui, les salons/festivals devraient être des cerises sur le gâteau du travail ! Pour moi, ça fait partie du travail. Ce ne sont PAS des vacances.

D'autre part
Je continue à avancer dans les dessins pour la galerie. Délai donné pour juillet, donc il faut que je m'active.

Et pendant ce temps, les oisillons dans le nid de rouge-queue grandissent ! Photos les  30-30-31 mai et le 7 juin !




Comme vous pouvez le constater sur la deuxième photo, Gudule, la première éclose, a une coupe résolument moderne et glamour.

Ce qui me rappelle que j'ai coiffeur demain.


O.






18 mai 2021

Premières dédicaces 2021 !

En mars 2020, Céline Bourbon crée une page Facebook Le Salon du Livre Ephémère, depuis renommé Le Salon du Livre Ephémère (ou pas...). Son but est de fournir une plateforme où les auteurs (essentiellement des romanciers) peuvent présenter leurs oeuvres et discuter avec les lecteurs. Merci à Gel Weo de m'avoir invitée !

Céline anime la page avec des défis, des déjeuners déjantés qui permettent (en tout cas à moi) d'échapper un instant à la morosité de la première année covid. Surtout que je passe pas mal de temps au lit pendant des semaines en mars-avril-mai 2020.

Un projet fou longtemps mûri se concrétise ce weekend du 22 au 23 mai 2021 : un Salon du Livre en vrai ! Ce sera à Crandelles, au fin fond du Cantal (plus de 4 heures de route pour moi) et J'Y SERAI ! Je prendrai plein de choses avec moi en plus de mes albums et je croise les doigts pour qu'il y ait du monde et que le temps soit sec et clément !




Ce sera le premier salon où je dédicacerai depuis plus d'un an. Bizarre. Mais très excitant !

Merci de partager l'info !


A part ça, je bosse au projet avec la galerie de Bruxelles et sur mon nouveau site. J'en suis à mettre les dessins, bd, publications en ligne et c'est un gros GROS boulot ! Merci à Owen qui est très réactif !

Cadeau bonus : un portrait de commande.


O.


9 mai 2021

Une Bûche de faite, toujours des projets en cours et le Maître

J'ai fini ma participation au projet secret de La Bûche. Je peux ranger la doc et dégager une partie de mon plan de travail ! YES !

Evidemment, je ne vous en dirai rien avant que ça ne soit finalisé !



Avancé au projet secret de la galerie à Bruxelles.

J'ai fait une petite vidéo (désolée désolée désolée, je sais, je ne DOIS PAS filmer en vertical !) de l'avancement du deuxième dessin. Je suis depuis passée au troisième.



Et le troisième projet secret est en stand-by. Désolée ANR !


Mon atelier attend sa deuxième couche d'enduit sablé sur ses murs en pisé intérieurs et j'ai commandé le tapis de sol en roseau.

Je vais faire un aller-retour en Suisse demain avec ma mère pour régler quelques problèmes administratifs pour elle (merci chère soeur pour le côté documents, moi je ne fais que chauffeur dans l'affaire...). 

Comme des vacances, quoi. Avec test nasal pour pouvoir revenir en France inclus.

De retour on accueillera quelques jours des F'Murriennes pour discuter du Maître et de son Oeuvre. Ce sera triste et beau.


O.