19 février 2017

Claudia, Diabolo et Tibolo

Ce weekend, j'ai aidé au déménagement de belle-maman.

Beaucoup de choses lui sont tombées dessus ces derniers mois et là, elle déménage. Heureusement, sa famille lui donne un coup de main. Je lui souhaite plein de bonheur dans son nouvel appartement. Elle a une vue magnifique sur les alpes valaisannes et la vallée du Rhône, accès à un beau balcon et elle est à 10 minutes à pied du supermarché.
Grosses bises, Claudia, on t'aime !




J'avance toujours dans les portraits. Et je commence vraiment à voir le bout !
2 chats copains pour ma sœur : Diabolo et Tibolo.






Je ne sais plus combien j'ai fait de portraits. Une trentaine ? Chaque fois, je les ai scannés. Ce serait drôle que je les imprime un jour et que je les accroche les uns à côté des autres ;o) Ca ferai une sacrée meute... groupe... club ?

Les bonnes critiques sur les Croquettes continuent. Pourvu que l'album fasse son chemin. La question d'une suite éventuelle se pose. De toute façon, il faut d'abord que j'aie un certain nombre d'histoires. Je commence à y penser.


O.

4 février 2017

Rapport d'Angoulême

Retour tranquille d'Angoulême dimanche soir passé.

Une bonne année de festival. Comme d'habitude, j'ai couru à travers la haute ville entre les différents lieux, mais cette fois-ci, je n'ai pu voir que 2 expositions : Will Eisner et le Château des Etoiles (d'Alex Alice).

La première expo avait une sympathique scénographie, en noir et blanc comme la plupart des histoires de Will Eisner. Je n'ai pas d'affinité spéciale avec son œuvre, que je salue pourtant comme exceptionnelle et ayant marqué l'histoire de la BD.

La seconde expo, Le Château des Etoiles, est une uchronie d'Alex Alice et il a créé un véritable monde, avec une Gazette périodique et des éléments "en vrai" montrés également dans cette expo riche en dessins et planches originales. Il y avait des places de travail, avec des dessins techniques, des maquettes en papier, des costumes grandeur nature en matériaux nobles (cuir, métal, verre...) et une gigantesque lune de 3m de diamètre dans une des salles. Je suis sortie des ... étoiles plein les yeux ! Magnifique !






Le reste du temps, j'ai dédicacé les Croquettes (merci encore pour votre adorable accueil, sandawiens et public !), j'ai démarché des éditeurs étrangers, j'ai fait des achats et j'ai (quand même) passé du temps avec les copains.

Je suis rentrée avec des albums, donc je suis de nouveau fournie ! Je continue les portraits pour envoyer aux quelques édinautes qui n'ont pas encore reçu leur commande.



Aujourd'hui tempête : pluie et vent en rafale à 100km/h ! Je verrai les dégâts éventuels  demain.


O.

22 janvier 2017

Hiver !

Fait froid.
Normal, c'est l'HIVER !

Une collègue est tombée et s'est cassée le poignet, ma soeur a dérapé et s'est félé des côtes ! La glace, c'est traître !
Mais l'hiver est beau aussi.

Sortie cet après-midi avec Philippe et Héra-chienne. On était à la limite du brouillard. Tout est couvert de givre et j'ai mis mon bonnet.




Exceptionnellement, quelques photos :


Et la nuit dernière, en promenant la chienne, ambiance feutrée sous le (maudit) lampadaire installé devant chez nous :


Je me prépare pour Angoulême. Nouveau dessin pour la carte de visite (je change chaque année).


Contrairement aux autres années où je préparais soigneusement mes dossiers à présenter aux éditeurs, mes flyers pour promovoir mon projet Sandawe ou autres choses stressantes, je suis très zen. Bien sûr, j'ai ma liste avec "matériel pour dédicacer", "contreparties à prendre okazou" et "cadeaux apéro", etc., mais franchement j'y vais le coeur léger.

Incroyable. Je vais DEDICACER à Angoulême !

Non, même avec Ishum je n'étais pas venue dédicacer pendant ce festival. Nucléa était déjà en faillite. Cette année-là, j'ai fait un sit-in sur le site de Soleil qui avait repris une partie de ses auteurs et surtout ses dettes pour être payée pour mon travail. 

Bref.
Happy.


O.