18 décembre 2016

herniagnagnagna

Des nouvelles, enfin !

Donc mardi matin 7h30, opération hernie susombilicale. Un petit trou qui m'emmerdait depuis 4-5 ans. Autant finir l'année en beauté ;o)

J'ai réussi à faire quelques croquis après l'opération, à moitié réveillée. D'où quelques mises au net à l'ordi.



Maintenant, ça va mieux. j'ai marché 200m dehors cet après-midi au bras de Philippe. Je pense qu'on avait vraiment l'air de petits vieux, pas à pas. Surtout moi. Le retour a été un peu difficile. Peut-être un peu trop 200m d'un coup, quand même. Rageant. Mais c'est très beau, dehors. Le brouillard de ces derniers jours a déposé une épaisse couche de givre sur tout, branches, herbe, clôture... Le moindre petit rayon de soleil fait tout scintiller, c'est magnifique !

J'ai dessiné avant-hier la carte de Noël, c'était DUR. Difficile de maîtriser mes traits. Mon crayon n'en faisait qu'à sa tête et je devais me concentrer pour lui faire faire ce que je voulais.

Je me réjouis de me remettre au boulot, mais là, je vais aller me recoucher un moment.
Fatiguée comme après avoir couru un marathon. J'imagine. Parce que je n'ai jamais couru de marathon, mais ça doit faire comme ça.

Pour l'instant de très très bon echos pour Le Chat qui n'aimait pas les Croquettes. Si vous avez une librairie dans le coin, jetez un œil pour voir s'il en a. Je suis curieuse.


O.

7 décembre 2016

Walking épuised

Quelques nouvelles.
Après quelques jours en Belgelande (résumé : voyage 8h30 en voiture vendredi, samedi décharger voiture avec les contreparties et faire dédicaces chez Sandawe, dimanche dédicaces au festival d'Andenne, lundi continuation des dédicaces pour les édinautes beneluxois et français chez Sandawe et l'après-midi chez un libraire de Waterloo, mardi finir les dédicaces chez Sandawe, discuter finances, chercher les chokotoffs pour Philippe et mercredi retour en Suisse 8h30 de route), j'étais un peu sur les rotules.

J'ai dormi plus de 10 heures pendant 3 nuits, ça allait mieux, mais finalement, j'ai dû augmenter mes doses de médics de mon hypothyroïdie pour sortir de mon état de zombie. Batteries à plat.

Je rêve de passer une journée à ne RIEN faire, genre me diluer dans des bains chauds avec tit massage et cocooning. Je mets ça sur ma liste de Noël ;o)

De retour à la maison, je me suis d'abord occupée de l'envoi des paquets aux édinautes suisses, puis je me suis remise aux portraits en attente. A ce jour, j'en ai encore une dizaine à réaliser.

Mais j'ai l'impression de sortir d'un loooong tunnel. Je recommence à faire attention à mon environnement au-delà de mon atelier. Hüh, il fait FROID !

L'album Le Chat qui n'aimait pas les Croquettes est en librairie depuis jeudi 1er décembre. Et aussi partout sur les vendeurs internet et les grandes surfaces, apparemment. Les commandes ont dépassé le nombre de mises en place prévu. Heureusement qu'on avait décidé de tirer 3000 exemplaires au lieu de 2000 !
De bons échos dans la presse spécialisée (Zoo, Casemate...). Le chat fait son petit chemin.

Mardi prochain je passe sur le billard (pour la première fois de ma vie !) pour réparer une hernie abdominale qui m'emm depuis 3-4 ans. Même pas peur.


O.


12 novembre 2016

Démarrage festivals

Donc le weekend passé, j'ai été "présenter" mon  album Le Chat qui n'aimait pas les Croquettes au festival Bédémania à Belfaux, Suisse.
Sandawe m'a fait livrer 50 exemplaires exprès.

C'était incroyable.

49 exemplaires (et 1 dans mon sac) dispos à la librairie du festival. Et le dimanche, à 16h30, tout était vendu. J'ai fait 39 dédicaces.

Je tenais à faire l'avant-première à Bédémania et ce fut un feu d'artifice !
En plus, c'était le dernier festival de Claude, qui a organisé 24 éditions ! Comme ça a lieu tous les 2 ans, il a eu une carrière de président époustouflante ! On espère bien le voir en "touriste" dans deux ans ! Grosses bises Le Bombé  !

Donc très très happy pour ce bon début !

Et puis des soucis d'impression pour le mini-carnet cette semaine. Ca a l'air de s'être résolu, mais j'attends de voir si ce sera livré à temps jeudi qui vient.



Parce que je pars en Belgique le vendredi avec les contreparties qui reviennent aux investisseurs belges et néerlandais et je dédicacerai leurs albums dans les locaux de l'éditeur pour que Sandawe puisse les leur envoyer. Donc arrivée vendredi soir, samedi discussion avec Sandawe, finances, logistique, etc. et je prends à l'hôtel les albums à dédicacer. Dimanche, ils me donnent la possibilité de participer au festival de la Grande Ourse à Andenne. J'en ai beaucoup entendu parler (en bien !) et je me réjouis. Je serais bien venue dès le samedi, mais... trop de boulot. Lundi j'espère terminer les dédicaces pour les investisseurs et je repars en Suisse mardi matin.

Je râle parce que chaque fois que je crois que les choses se calment, que j'en ai terminé avec le stress, on dirai qu'un autre souci se présente.
Genre : avant-hier je passe au garage mettre mes pneus d'hiver et hier matin je découvre en allant au boulot qu'un des pneus est à plat. Je regonfle à un garage en passant, mais le soir, je suis obligée de mettre le pneu de secours (heureusement en bon état, lui !). MERCI DENIS pour ton coup de main salvateur !
Et évidemment je ne peux pas retourner au garage contrôler ce pneu défectueux avant lundi !
Pourquoi rien n'est simple !!?!??
En fait, je me suis rendue compte que je bosse à 150% depuis quoi... 3 mois ? 4 mois ? Depuis le lancement du projet en octobre 2015 ?
Comment ça va faire quand les choses vont vraiment se calmer ? Est-ce que je serai tellement accro à l'adrénaline que je trouverai d'autres choses pour baliser ?
Ou alors je me retrouve une semaine au lit avec une grippe ?
Il n'y a que moi et mon cher Philippe qui savons les tensions de ces derniers mois.

Bon, pour l'instant, il faut que je finisse les portraits d'animaux pour les bénéluxois ;o)
Dont un chat appelé Croquettes !
Ca, c'est Forceps (Trépan est en chantier ;o) :


Et demain je vois maman pour son anniversaire ! Petite escapade en Valais en perspective.


O.

1 novembre 2016

Jusqu'ici tout va bien


50 albums ont été livrés vendredi !!!
Philippe m'attendait avec baby-champ (pour moi) et clairette de muscat sans alcool (pour lui) ! C'est un amour !
Les albums sont une partie des 250 "pour moi" et je les prendrai à Bédémania ce weekend.



Les contreparties arrivent gentiment.
Elles viennent chez moi, puisque c’est moi, et pas Sandawe, qui en aurai besoin le plus. Si je vais dédicacer dans les salons ou des librairies, il faudra que j’en prenne, par exemple.

Pour l’instant, tout va bien. Cela correspond à ce que je voulais commander. OUF !


Mais tellement de détails à penser, au risque d’avoir 250 exemplaires à mettre à la poubelle !!!

Par exemple maintenant, au moment de lancer l’impression du minicarnet, je me souviens soudain que je n’ai pas l’intention, comme pour les portfolios, les affiches et les ex-libris, d’en tirer 250 ! Surtout que l’impression d’un livre, même mini, coûte cher ! Au dernier moment, on modifie le texte intérieur et le cachet à signer-numéroter pour indiquer 60 exemplaires.
re-OUF !

L’impression test en FineArt de la Geishat vient d’arriver à l'instant. Une reproduction 1:1 taille A3 de la Femme au Chat. C’est magnifique à tomber par terre. On dirait l’original ! En mieux ! Il y aura 25 exemplaires en tout et pour tout.



Et sinon à part les Croquettes, tout prend du retard ou tombe sur les épaules de Philippe… Il s’est occupé de ramasser les pommes et d’aller les presser : 135 litres en cubis de 5l ! YEY ! Le fait qu’il soit à la retraite est un plus, quand même !

Et ce midi, on mange des mini-châtaignes de chez ma sœur et son mari (nouvelle maison !) en brisolée, grillées sur le feu avec beurre salé, paté, viande séchée, plateau de fromage pour Philippe, pomme, raisins, cornichons… MIAM !

Ce weekend Bédémania à Belfaux. Ce sera mon premier festival avec les Croquettes ! Pendant la journée de vendredi, je serai en classe pour faire une animation pour les gamins. Je vais contrôler la présentation PowerPoint pour voir si c’est « approprié » pour les 10-11 ans ;o)
Il me semble qu’il y avait un sein sur une diapo quelque part…


O.

23 octobre 2016

8 octobre 2016

Décès et naissance


Le grand moment est arrivé.
Aujourd’hui, j’ai donné le OK à l’imprimeur.
J’irai en Belgique dès qu’il y aura le bon à tirer à signer.

Le cœur qui bat fort ! C’est le point de non-retour. A partir de maintenant, à moins d’une très grosse erreur, l’album est sur les rails et ne pourra plus être modifié.

Il y a toujours des erreurs, des regrets, des « trucs qu’on aurait pu faire mieux » qu’on découvre quand on se retrouve l’album en main. Au moins, au moment de d’imprimer, il faut qu’on soit sûr d’avoir fait le maximum ! Et ces derniers jours, on n’a fait que polir, corriger, améliorer. Heureusement que les gens de Sandawe sont des pinailleurs !!! Le nombre de cédilles ou de ponctuations que j’avais omises m’a confondue !

Il y a des périodes comme ça où tout s’accélère. Où des choses excitantes, géniales arrivent et côtoient des évènements d’une tristesse de plomb.



Mon beau-père est décédé dimanche passé. De manière très paisible et sereine. Je me suis rendue avec Philippe en Valais et j’ai vécu des funérailles étonnantes, avec des gens qui se rappelaient Marcel de manière heureuse et envisageaient sa mort comme une suite logique à sa longue (89 ans) vie bien remplie.
Pendant la messe, j’ai pensé à mon papa et ça m’a fait mal. Il me manque !
Mais j'étais il me semble la seule à pleurer dans l'église.
Marcel est mon deuxième papa qui disparaît.



Et puis je continue les portraits d'animaux, contreparties du financement.
Une petite chatte espagnole qui n'a plus que 3 pattes, Clip.


 Trop choue !

O.

13 septembre 2016

Film Croquettes et Corneille


J’ai vu la bande-annonce des Croquettes ! Magique ! Mes dessins deviennent presque vivants !
Fascinant !
 
J’ai évidemment trouvé rapidement une réponse à ma question finale du post précédent. Je dessine parce que j’adore ça. Je sors un album pour pouvoir un jour – c’est important de rêver ! – arrêter de faire la secrétaire et ne faire plus que du dessin  !

Ce n’est pas le moment de mollir. Je suis en train de finir les derniers dessins du portfolio. Je vais avoir le choix entre des nouveaux et des anciens dessins.

 

Pour le mini-carnet, j’arrive au bout aussi et j’ai évidemment trop de pages. Mais peut-être que la personne de Sandawe qui va faire la mise en forme va pouvoir s’en tirer.

Et puis je me mettrai aux portraits en attente, histoire de les finir avant Noël ;o)

Surtout que quand les albums seront imprimés, j’aurai un hum certain nombre de dédicaces à faire aussi.

Pour l’instant, les choses se mettent en place à temps. J’ai déjà eu une petite crise de stress : Patrick de Sandawe devait voir les représentants et je n’avais pas de nouvelles de celle qui faisait la mise en page finale avec les nouvelles bulles… Et il avait besoin des pages pour le lendemain... Je ne pouvais rien faire que de me ronger les sangs dans mon coin. Petite surchauffe cérébrale, mais tout est rentré dans l’ordre.

 
Nouvelles ornitho :

En bas au bourg, j’ai maintenant aperçu plusieurs fois une corneille leucique.

Keskekoissadonk ?
Une corneille avec des plumes blanches, dans les ailes pour celle-là. Après un peu de recherches sur internet, j’ai découvert qu’il s’agit sûrement d’un jeune de l’année. Les plumes blanches chez les corvidés sont souvent liées à une carence alimentaire ou à l’ingestion d’une substance plus ou moins toxique qui a perturbé la croissance des plumes. Chez les adultes, ça donne un aspect moucheté. Chez les jeunes qui ont les plumes des ailes qui poussent toutes en même temps, ça fait des bandes blanches très régulières. De loin, on dirait presque une buse un peu bizarre :

Quand elle est au sol et qu’elle replie ses ailes, on voit à peine qu’elle est leucique. Oui j’étale ma science ;o)p
 

O.

5 septembre 2016

Déjà septembre !!?!


Tudieu le temps passe !!!
 
Pour l’album des Croquettes, c’est le moment où il faut faire des compromis. Le moment où j’ai l’impression que le bébé-album m’échappe. Changement définitif de mes bulles semi-transparentes pour des opaques. Ça fait plus professionnel, il paraît. La mise-en-pagiste est en train de chercher une police qui conviendrait mieux. Grmbl j’ai quand même passé des heures à modifier les bulles pour arriver au résultat actuel.

Il faut juste que ça devienne le mieux possible, je me dis.
Le principal souci, c'est que les délais se raccourcissent (notamment pour la présentation aux diffuseurs, donc aux libraires !) et qu'il y a des choses qui traînent et je ne peux rien y faire !
Argl
 
Mon impression n’est pas toujours négative, loin de là ! J’adore la couverture et la bande-annonce réalisée par Sandawe est géniale ! Je vous mets un lien dès que ce sera finalisé.
 
J’avance sur mon mini-carnet. J’ai à présent une quarantaine de pages très illustrées par divers dessins, voire photos. Je pense encore ajouter quelques croquis des Croquettes et puis voir comment il faut que je le fournisse. Dois-je faire la mise en page moi-même ou c’est Sandawe qui prend le matériau « brut » pour l’organiser ?

En parallèle, je travaille au marque-page, à l’ex-libris et aux derniers dessins du portfolio. Je sais qu’une fois tous les dessins des contreparties réalisés, le choix de l’affiche, par exemple, pourrait être changé.

Ex-libris :
 

Entretemps, l’été arrive à sa fin. Une première récolte de presque 5 kg de tomates est en bocaux. Une deuxième sera traitée cette semaine. Puis le reste en bolo.

Je m'inquiète un peu pour Charlie-chat. Cela fait plusieurs semaines que sa paupière intérieure est visible et j’ai l’impression qu’il a maigri. Problèmes intestinaux ? Je ne veux pas que ça recommence comme à son arrivée de la SPA !

Dans quelques semaines, normalement, je vais avoir mon album en main.

Quand je pense à la même époque, l’an passé, je me dis que c’est heureux qu’on ne puisse pas voir l’avenir. J’ai tout laissé en plan pour me consacrer entièrement au projet, et ce n’est pas fini. Je parle du jardin, bien sûr, mais aussi de toutes les petites activités entre deux dessins, bricolages, colliers, peintures à l’huile. Sokal me disait à l’époque que je me dispersais trop. Ben voilà. Là je me suis focalisée sur le but à atteindre et c’est… efficace. Même si ça a été long... et je ne suis pas encore au bout. A me demander pourquoi je le fais.
 
 
O.
 
 

14 août 2016

Chat et Chouette

Il fait bô et chaud ! Des envies de rêvasser au soleil. J'ai quand même craqué tout à l'heure et été à la piscine avec Philippe. Fait une demi-heure d'aquagym toute seule pendant qu'il traçait à travers le bassin et quelques aller-retours brasse.

C'est quand même de la folie ces Croquettes. Je me réveille avec et je me couche avec (sans compter Seccotine et Charlie au pied du lit).
Philippe est adorable. Un sacré soutien. Jardinier-cuisinier-homme de ménage et bizouteur. J'ai l'impression de lui faire faux bond dans la maison et au jardin en m'enfermant tout le temps dans mon atelier. Je suis contente qu'il soit à la retraite et qu'il puisse au moins faire ce qu'il a envie quand je suis au boulot-bureau :o/

Pourvu qu'on ne se perde pas de vue.

Le projet est dans une phase-sprint. Envoi des pages et attente du boulot des sandawiens pour la mise en forme et la réalisation du la bande-annonce.

Dessin des 10 images du portfolio. Je crois qu'il en manque encore 1-2, je recompterai après le dessin que je commence maintenant. Je viens de finir celui-ci :



Ensuite encore l'ex-libris (croquis fait), le marque-page (compter les votes pour le choix de la version), la finition du mini-carnet et voir ce que je mettrai en dernière page du livre et dans les pages intérieures...

Bref. Encore du boulot.


O.

7 août 2016

Finalisation des pages...


La finalisation des pages de l’album me demande pas mal de temps.

J’ai besoin d’environ 4 heures par histoire pour scanner en bonne définition, faire les réglages et ajouter les textes. Sans compter que parfois, je corrige (encore !) une case ou deux.

Donc ce weekend je mets les bouchées doubles puisque je dois encore « traiter » 9 histoires (maintenant, au moment d'aller faire dodo, j'en ai encore 6 à faire). Ensuite, elles partiront chez la mise-en-pagiste/graphiste de Sandawe. C’est cette dernière qui va aussi mettre en forme la couverture et tout.

Elle va rendre le matériau brut que je lui fournis le plus présentable possible au public. Je me réjouis de voir ça !

Le titre va d’ailleurs changer. C’est vrai que c’est mieux que le mot « chat » apparaisse dedans, et aussi que finalement Croquettes dans la Nuit n’est que le titre de la première histoire (avec le lion). Raccord avec le dessin de la couverture et pour ne pas être trop loin du titre original qui apparaît dans les articles, forums etc. - d’où l’importance de choisir un bon titre DÈS LE DÉBUT ! – , ce sera : « Le Chat qui n’aimait pas les Croquettes ». Sous-titre éventuel : Nuits Blanches.

La seule chose que j’espère, c’est que mon ordinateur tienne le coup ! Je sauvegarde chaque soir tous mes dossiers nouveaux sur un disque externe, mais je me méfie. Et les pages sont énormes, certaines pesant presque 1 Go !
 
Ensuite je continuerai les contreparties. Voici l'affiche du palier 20 :

Drôle d’année et drôle d’été ! Avec Philippe qui a célébré son arrivée à la retraite en marchant pendant presque 20 jours (500 km, quand même !) et moi cloîtrée dans mon atelier, le jardin en a subi les conséquences. Tout ce qui a poussé tout seul, genre baies, courges et concombres, a donné ou commence à donner des fruits. Par contre choux, carottes, radis, etc. qui auraient pu profiter d’un petit traitement bio contre envahisseurs, c’est la cata. Des petites tiges dégarnies ou même… rien.
Saletés d’altises.
A ne pas confondre avec les artistes. Qu’il faut protéger ¦o))

Sans oublier les... doryphores ! Maintenant que tous les champs de patates ont été tondus ou défoliés, ils viennent chez nous. J'ai fait cet après-midi un traitement à l'homéopathie... Ce sera le test pour voir si ça fonctionne !
 
Encore une petite sortie pour chienne-Héra, regarder les étoiles et les chauves-souris et dodo ! Philippe fait le samaritain pendant tout Rock O'Zarènes et rentrera de nouveau à pas d'heure. A moi de chercher les croissants pour demain midi (ben oui, c'est dimanche).
 
O.

12 juillet 2016

Charlie Chat Plein de soucis

Charlie-chat est rentré en boitant il y a 2 semaines.
Il ne pouvait carrément pas poser la patte avant droite par terre.
C'était dimanche, on décide de l'emmener au véto le lendemain.
Sauf que le lendemain, Philippe le laisse échapper malgré nos efforts. Même sur trois pattes, Charlie (ex-Spirit) est rapide.

Et après... il a disparu pendant 5 jours.
Puis on l'a entrevu, donc il était encore vivant.

Puis il est rentré à la maison, toujours boitant, le ... samedi soir. Oh quel dommage, le véto est fermé le lendemain.
Puis il disparaît à nouveau jusqu'à... mercredi soir. Pas de chance, le véto est absent le jeudi.



Et puis sa patte a l'air mieux.
Donc bon... on a économisé sur le véto cette fois.

En hollandais, on dit "hij ruikt lont", ce qui signifie littéralement : "il sent la mèche". Il se doute de quelque chose, il sent que ça va péter ;o)

Sur les Croquettes, je m'attaque au mini-carnet. Il fait 48 pages et si je pensais au début que j'aurais de la peine à le remplir, maintenant c'est plutôt que j'ai trop de choix ! Un peu de tout, autour de Moi et les Chats.


O.

9 juillet 2016

Portrait de Cachou et Croquis en chaleur

Voilà,

C'est l'été.
Philippe fait sa marche avec chienne-Héra et moi je tiens la maison et je dessine.
J'essaie de gérer le jardin, les "mauvaises" herbes profitent bien du temps tropical et je me contente de dégager les plantes qui ont besoin d'espace, fleurs ou haricots... Je fais de la confiture de fraises, parce que... les fraises sont là ! et je déguste et distribue salades, radis et colraves. Je fais aussi de belles tresses d'oignons.
Et j'arrose !

Et je dessine.
Les premières photos des participants au projet Croquettes arrivent et je fais donc les premiers portraits qui sont compris dans le palier 150.

Voici par exemple Cachou ! Je continue à apprendre en dessinant d'après photo. Un chat noir la nuit... c'est pas complètement noir.



Je demande aussi l'avis des édinautes.
Pour le tampon félin, pour l'affiche, pour le marque-page. C'est pour eux ! Autant leur faire plaisir !




Et leur choix n'est pas forcément le mien, même si finalement, c'est avec plaisir que je le fais exister avec mon crayon. ;o)

Je pense que quand Philippe reviendra, il sera bien plus bronzé que moi !


O.

28 juin 2016

Gribouille de juin

Philippe va bientôt partir pour sa marche. Une sacrée aventure. Il part quelques semaines avec tite chienne Héra en France. A pied depuis Genève jusqu'à... ? Le but, c'est Grignan. Mais il n'a pas d'obligation, pas de défi à relever, pas de délai à tenir. C'est beau la retraite ;o)

Moi je commence à recevoir les photos pour les portraits des investisseurs dans le projet Croquettes. C'est très cool.
En même temps, je continue les dessins pour le portfolio et tout le reste des contreparties.

J'avais envie de dessiner un chien flegmatique.

Et je trouve des moments et des bouts de papier pour laisser courir mon crayon.
Là, je ne sais pas. En plein trip fantasy ? :o)


O.

21 juin 2016

Portraits de Chats

Voilà, je commence à faire les contreparties "Portrait de votre animal" pour le projet Croquettes. Pour le moment, j'en ai une quinzaine à faire. Tranquille, pas de stress. J'espère qu'ils vont plaire aux participants.

Pour m'entraîner, j'ai fait un dessin d'après photo de ma Seccotine. Comme ça, les gens voient ce que ça donne. C'est une tricolore... alors pour donner ça en noir-blanc, c'est pas évident ;o)

 



Des nouvelles de la corneille ! Je l'avais amenée au centre la Vaux-Lierre qui s'occupe donc d'oiseaux blessés. Elle va bien. Elle n'avait pas une aile cassée, mais une inflammation à un muscle de l'aile. Elle se remet gentiment et sera relâchée, mais ailleurs que chez nous. Dommage, ça aurait peut-être expliqué aux parents que je l'ai attrapée pour son bien et comme ça ils arrêteraient d'arracher les étiquettes ou de déterrer les jeunes plants du potager.


O.

16 juin 2016

Un grand pas vers l'Album des Croquettes !

Lundi 6 juin, juste avant d'aller dormir, j'ai jeté un œil à ma page du projet Croquettes dans la Nuit.
"Ah tiens, je me suis dit, joli chiffre rond."
J'ai scrollé plus bas, vers les actualités "Waw, un gros versement de +Philippe+ ! Et de Marsupi-l-ami !"
Contente.
Ca avance.
...
...
Et puis ça a fait "TILT" ! La pièce est tombée au fond de la machine.
NOM DE DIOU CA Y EST !!!

Le financement pour la publication des Croquettes a été atteint !

J'ai passé par un petit blues d'après-tension. Depuis dimanche, je me remets à dessiner. OUF.

Ce soir j'ai laissé courir mon crayon et ça a donné une belle dame. Sans chat.



Ce weekend, je replonge à fond dans les dessins des contreparties. Sans inquiétude. Avec une énorme reconnaissance à tous ceux qui ont participé. Petits ou grands, leurs financements ont apporté leur pierre à l'édifice, qui va donner un bel album, j'espère !
MERCI encore une fois d'avoir donné vie à ce projet !
Bientôt, vous aurez les aventures de Choupinet dans les mains !


O.  

24 mai 2016

The Crow

J'ai ramassé une jeune corneille aujourd'hui.

Oui je sais, c'est des sales bêtes, tout ça. Et il y en a trop. Mais je l'avais repérée depuis quelque temps déjà dans le jardin. Elle a dû tomber pendant la tempête de son nid dans le chêne. Elle ne peut pas voler et les plumes de sa queue ont encore l'"emballage" blanc du fourreau de pousse à la base.

Donc j'ai fini par l'attraper ce soir. Je l'ai tenue contre mon pull pendant que j'essayais de lui donner à manger quelques bouts de viande de la grillade d'hier. Sacré tempérament.



Elle en a avalé un peu, a chopé mes doigts beaucoup (c'est comme du plastique, son bec, ça pince un peu, mais ça ne fait pas vraiment mal) et s'est mise plusieurs fois à croasser à pleine gorge.

Il est possible que ses parents sont dans le coin... mais nos chats aussi !

Je l'ai mise dans une caisse posée sur le côté en haut de l'armoire à tuyaux d'incendie, sous le couvert au pied de l'escalier de mon atelier. Elle s'est tout de suite installée. Je vais essayer de lui donner à manger un peu de pâtée pour chat demain, si elle est encore là.
Tout le monde a droit à sa chance.


O.

18 mai 2016

Portfolio Fight !

Un dessin pour le portfolio du projet Croquettes, en même temps un petit hommage à Beatrix Potter (1866-1943), illustratrice anglaise qui a bercé mon enfance avec ses petits livres intrigants d'aventures animalières.



Ses souris, lapins et autres musaraignes étaient habillés et donc anthropomorphiques, mais vivaient des évènements très naturalistes. Mrs Tittlemouse (une petite souris très soucieuse de propreté), par exemple, voyait son intérieur (son terrier) envahi par quelques très rustres bourdons, qu'elle chassait avec l'aide de Mr Jackson, un crapaud. Tout cela teinté de culture profondément britannique, œuf corse !

Ca me fait du bien de finaliser ce dessin, après quelques jours un peu frustrants à tester une nouvelle technique pour la dernière page des Croquettes. Ca marche pô. Impossible d'arriver au résultat que j'ai dans ma tête ! C'est là que je me remémore les paroles de Jeffrey Catherine Jones (1944-2011), un immense artiste américain "un dessin n'est jamais un échec. Il faut considérer que d'abord, il n'y avait rien et maintenant, il y a quelque chose. Ce n'est qu'une marche vers la perfection". (totalement cité de tête, hein, donc pas forcément exact).

Bref, je laisse tomber mes essais - que je n'aurais jamais tentés si j'avais été en stress ! - et je continue dans ma ligne "classique" ;o) Nan je vous montre pas.


O.

8 mai 2016

gribouille d'avril

Je me lance dans un nouveau dessin pour le portfolio du projet Croquettes. Donc petit assouplissement de la main.




Weekend prolongé horticole. Désherbage, plantation, semis, première foire bio de Moudon (pas loin de chez nous, très sympa, aves quelques spécimens barbus et chevelus, mais pas que ;o). - Et un très beau mulet poitevin rasé et coiffé !
Ben oui... si on veut avoir des légumes frais et des belles couleurs au jardin... faut suer.

Des sparadraps aux doigts à cause du rosier de Philippe et d'un pain récalcitrant. Heureusement ça ne m'empêche pas de tenir un crayon !

Donc quand même du dessin et de la prospection pour trouver des participants aux Croquettes. Ca fait quelques jours que le financement stagne... on va réussir à avancer rrdel !


O.


Edit : rhôlala, pas remarqué "l'étrangeté" de la composition de la gribouille. Mon crayon fait vraiment n'importe quoi !

3 mai 2016

Geishat finie et état des travaux

Voici le dessin Geishat, contrepartie dans le projet Croquettes, fini.
Je verrai, dans quelques mois, si ce serai le dessin définitif "Femme au chat" ou si je voudrai faire autre chose. L'original est de taille A3.


Je me remets aux 11èmes Croquettes, c'est vraiment une histoire qui me tient à cœur. Une histoire que j'avais besoin de mettre en images. Signe des temps.

Croquis mystérieux :


En parallèle, je mets en route le cahier "Moi et mes chats". Un fourre-tout de réflexions, de notes de blog, de croquis et d'inédits à l'aquarelle. Dans le genre de mes carnets de voyage. Je vous en dirai/montrerai plus bientôt je pense.

Demain il ferai beau et j'ai congé. D'abord dessiner, puis nettoyer l'aquarium, bosser 2 heures au jardin (déherbage et plantations...) et re-dessiner. Yesssss ! 91 % du financement trouvé.

O.

24 avril 2016

Prince


C'est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès de Prince.

Ce soir, je surfe. Videos, interviews, hommages et surtout concerts. Je suis tombée sur un enrégistrement d'un spectacle de sa tournée LoveSexy. Je l'avais vu à Zürich. On était sortis secoués comme par une centrifugeuse. Mais heureux, heureux !

Je regarde et je prends du papier. Je fais de croquis. Pas ressemblants. Juste des "impressions" Prince. Il était insaisissable, charmeur, charismatique.
Une énergie folle et un air canaille. On avait envie de rire avec lui. De pleurer aussi.
Et d'un autre côté, il avait une personnalité si intense que je n'aurais jamais osé l'approcher.
Le jour de la nouvelle, en allant au boulot en voiture, j'entends Sign of the Times. Déchirant.



J'ai l'impression d'avoir perdu un amour ancien.

"But some say a man ain't happy unless a man truly dies"
Prince, 1958-2016


O.

11 avril 2016

Geishat

Maintenant que je suis (un peu) moins stressée pour trouver des participants au projet Croquettes, je me suis remise au dessin.

En parallèle à la dernière histoire de Croquettes, je dessine une des contreparties : La Femme au Chat, qui va devenir la Geishat. A moins que je ne sois pas satisfaite du résultat final et que j'aie une autre inspiration plus tard...


(Oui je sais, il y a encore plein de détails à corriger, mais c'est un travail en cours, hein ! ;o)
Je scanne quelques étapes, mais moins que pour le Persan, par exemple, qui était vraiment destiné à devenir une démo-morphing.

J'avoue que j'étais pétrifiée par la page blanche, enfin noire dans mon cas, pendant quelques jours. Et puis maintenant, ça coule des crayons. Plus ou moins.
Contente.
J'espère que le résultat sera à la hauteur de mes attentes. C'est au format A3, aussi grand que pour une planche de BD entière ! Ca me demande un peu d'adaptation.

Dehors, le jardin réclame aussi du temps, et je dois repiquer (déjà !) des semis. S'il fait beau, j'y consacrerai quelques heures demain, surtout que mon homme sera absent quelques jours pour déménager ses parents.

Et ensuite retour à l'atelier ! 


O.


30 mars 2016

Prolongation !


OUffff.

J’ai eu un échange de mails avec Patrick de Sandawe. Il m’a contacté pendant le weekend de Pâques pour me dire de ne pas me faire de souci : étant donné que Croquettes avait atteint plus de 80 % du financement, il n’y avait aucun problème pour prolonger le délai. Il est aussi en train de me trouver un imprimeur qui peut rendre les traits au mieux.

Quand finalement la décision est tombée - le délai est repoussé de 4 mois ! - je suis restée quelques minutes pétrifiée devant mon écran. J’étais en pleine prospection, une quinzaine de fenêtre d’éleveurs, de toiletteurs, de vétérinaires, d’associations félines, etc. du Benelux éparpillés sur mon écran.

Puis j’ai eu une grande respiration. Je ne m’étais pas rendue compte que je retenais mon souffle depuis un moment.

Aujourd'hui, je me suis remise à dessiner. Finalement, ça va, j’avais peur de ne plus en être capable. Mais ça revient vite.

Le délai pour le financement a donc été repoussé au 31 juillet. Je vais bien sûr continuer à prospecter, mais ce ne serai plus à 120 %.

J’ai rangé ma table à dessin. Il y a nettement plus de place, on voit même la surface de la table par endroits ;o)
Psychologiquement, ça m’aide à me reconcentrer. Je le fais aussi entre deux dessins importants, entre deux histoires de Croquettes. Juste une interruption, une inspiration, avant de reprendre.

Honnêtement, comment je me sens ?
… Vidée. Je crois que ce soir, je vais juste lire un peu. Et dormir.
Mais confiante. Bien plus que ces derniers temps.



Peut-être je vais enfin cesser de serrer les dents pendant la nuit. Ca fait mal, au réveil.


O.

25 mars 2016

Au bout des Croquettes ?

82 % !!!

Plus de 13'000 euros !
D'accord, on y est pas encore, mais je suis effarée par le nombre de gens qui ont décidé de participer au projet. 
Plus de 120 "édinautes", dont je ne connais presque personne. Et qui ne me connaissent pas autrement que par le dessin. Ce qui correspond tout à fait à ce que je recherche : faire plaisir aux gens avec mon dessin. Si j'avais voulu qu'on me reconnaisse dans la rue, j'aurais fait actrice ;o)

Alors encore une fois MERCI !



Merci de croire dans les aventures de ce chat ! Merci de participer à l'aventure pour faire exister cet album !

Je vais avoir encore beaucoup de choses à vous dire bientôt, mais là je retourne prospecter !

D'autres nouvelles ? Hmmmm je suis tellement concentrée sur les Croquettes que tout, à part ça, prend du retard. Le jardin hurle qu'il faut tailler, désherber, traiter à la bouillie bordelaise les fruitiers et faire les semis ! La maison est parcourue de moutons endiablés.
J'essaie de donner du temps de qualité à mon homme et aux boules de fourrure de la maison, mais je sais bien qu'ils sentent que ma tête est occupée. 
Je vous aime !


O.

16 mars 2016

Exercices féminins

De temps en temps, surtout quand je veux faire un dessin "comme il faut", je fais quelques dessins d'après modèle. en direct ou s'après photo.

Ca permet de casser un peu les automatismes qu'on prend automatiquement quand on dessine en roue libre depuis un moment. 
Et comme je veux me mettre au dessin promis dans une des contreparties du projet Croquettes, "La Femme au Chat", il me semblait judicieux de revoir un peu les visages féminins.

Comme d'habitude, je fais le dessin à main levée et vers la fin, je ne regarde plus la photo. Je triche, je façonne comme ça me semble "mieux" et finalement, le dessin ne ressemble plus totalement à la photo. C'est pour ça que je déteste faire des portraits : ils ne ressemblent jamais exactement à la personne.




Le second dessin est largement issu d'une photographie d'un collaborateur de Sandawe, Hubji. Il fait de bien belles choses.

J'aimerais aussi remercier Anne Flament, de Couleur3. Elle s'occupe notamment d'une petite rubrique culture "Dans la Peau d'Anne" pendant laquelle elle présente des évènement culturels suisse romands, des livres, des films... Elle a eu la gentillesse de parler du projet Croquettes, vous pouvez l'écouter ici. Encore un grand merci à elle.


O.