18 décembre 2014

Voeux 2014 !


L’image est venue comme une évidence.

Mon voyage en Islande. Mon humeur changeante de fin d’année…

Et PAF ma carte pète de partout !



Accompagnée donc de mes vœux :

 

Que 2015 vous apporte des solutions à vos problèmes, booste vos projets qui stagnent et fasse fleurir les graines que vous avez germées !

 
 

Bonnes Fêtes de fin d’année !

Bizs

O.

2 décembre 2014

L'été en hiver



Une nana à poil. Le soleil, la mer, le ciel bleu.
Hmmmm les vacances… Le bonheur.



Mais il y a cet oiseau noir.

Je crois que c’est le dessin le plus sombre que j’aie fait depuis quelque temps.

Au début, je me suis dit « Arh, j’ai qu’à faire un oiseau multicolore, un perroquet ou autre… Comme ça, ça va remonter le moral aux déprimés du début d’hiver. Et en même temps, pour les prudes et les la famille, je l’habille d’un joli paréo à fleurs. »
Et puis je pourrai l’utiliser comme carte de vœux !

Mais bah non.
C’est lors de l’élaboration dans ma tête que les choses se mettent en place. Parfois un flash, comme dans le cas présent. Parfois une lente construction. De toute façon, pour mes dessins libres, tout à coup, ça devient une évidence : je veux voir ce que ça donne sur papier.

Parfois je censure, je déguise, je masque. Pour faire plaisir. Pour rassurer. Par esthétisme. Et sans doute aussi en espérant que seules les personnes qui me comprennent puissent comprendre l’image.

Ou alors je dessine « brut d’émotion ». J’ai des dessins que je ne mets pas sur mon blog. Même pas dans les collants roses. Une autre forme de censure, sans doute. Une pudeur. Pourtant, si je mets sur papier, c’est bien pour communiquer, pas seulement pour me défouler.
La contradiction de ce genre de dessin. A la fois l’envie et la peur de trop se dévoiler.

Bref.
Je dois faire une carte de vœux.



O.

21 octobre 2014

9 octobre 2014

Islande 6

Voilà les dernières pages de mon Carnet de voyage. Oui déjà !
Faudra que je reparte un de ces jours ;o)

J'avance dans les Croquettes 10 et je dois bientôt faire ma carte de fin d'année. Oui déjà !

 

 


Et je dois vous donner des nouvelles d'ici. C'est le bordel. Invasion de terreurs poilues. Vous esspliquerai.


O.

6 octobre 2014

Islande 5

On continue en direction du Nord !
Au menu, de la boue, des brebis, du bain, des bringées et du bétail !

 

 

 

 

 

 

 


O.

5 octobre 2014

Islande 4

Visite de l'île d'Heimaey et départ pour l'est et le nord. Enfin du ciel bleu éclatant le matin à Höfn !

Une page de blabla que je mets quand même. Des dessins botaniques dont 1/2 page commencée à l'envers sur mon carnet grmpf.

 

 

 

 

 

 



O.

30 septembre 2014

Islande 3

Depuis notre guesthouse à Hvolsvollur, on part pour Landmannalaugar.
Première route "sauvage".

Avant, j'ai quand même été discuter avec la personne de l'office de tourisme. J'ai demandé si la route n'est pas trop difficile. Elle m'a demandé quelle voiture était la mienne dehors, l'a regardée, puis m'a dit "non non, ça devrait aller."

J'ai juste cru une fois qu'on allait s'écrabouiller, mais sinon, en effet, "ça a été". ;o)
Et ça valait la peine !

 
Le lendemain je vais voir Thorsmork. En bus à grosses roues, cette fois. J'écoute les conseils des islandais.

 





O.

27 septembre 2014

Islande 2

Suite du carnet de voyage.
Je vais chercher la voiture de location et c'est le départ pour la graaaande aventure. Je manque emboutir un véhicule de police 5 minutes après avoir pris le volant (il avait décidé de tourner à gauche et s'était arrêté au milieu de la route), mais après, niveau conduite, plus de surprises de circulation. Sauf quelques angoisses sur des routes extrêmes, mais total maîtrise dans l'ensemble. Cool Röðull (c'est le prénom islandais le plus approchant de Raoul).

Pendant ces premiers jours, il fait toujours un temps dégueulasse, vivement le nord où il fait beau ! Quelques éclaircies, évidemment, conformément au T-shirt "You don't like the weather in Iceland ? Wait 5 minutes."

 

 

 
O.

25 septembre 2014

Islande 1


Voilà, je suis de retour.

Le voyage en Islande fut un rêve. Quand je me suis retrouvée à l’aéroport de Keflavik, à 6h du matin pour prendre l’avion de retour, mes souvenirs se perdaient dans une sorte de brume onirique, comme si cela n’avait pas été réel. Pourtant, j’avais 27 pages dans mon carnet de voyage.

 

Peu à peu cela prend sa place dans ma tête. Il y avait un « bouchon de perception » quelque part, je pense. Trop d'expériences trop vite.
Maintenant je peux à nouveau sentir le vent sur la plage de sable noir de Vic, recevoir les embruns d’une cascade anonyme, frémir devant la route vertigineuse après Olafsfjordur, ramasser des pierres volcaniques à Hvammstangi pour Léo, sentir la lourde odeur des moutons affolés vers Dalvik… J’y étais. J’y étais vraiment.

 
Quelle île ! Quel pays ! Hors de toutes proportions humaines.

 

 



O.

30 août 2014

Gribouilles pré-islandaises



J – 1 pour mon départ.

Demain c’est Genève-Copenhagen-Reykjavik.
Et puis 3 semaines en Islande.
Si le Bárðarbunga n’explose pas d’ici là, évidemment.

Je déteste l’avion. Ca va être rock’n’roll.

Je me réjouis d’être sur place. Évidemment avec un carnet à remplir. J’espère vous montrer plein de belles et intéressantes choses.

J’ai pris déjà quelques précautions niveau cheval, j’ai des habits chauds, de l’anti-moustique et ma brosse à dents…



Je vous laisse aussi un croquis pour les prochaines Croquettes (No 10) qui sont déjà commencées (les 4 premières cases) et que je terminerai à mon retour. Ce dessin ne sera pas utilisé tel quel dans l’histoire, mais vous donne une idée de ce que vous y verrez.



A moi les cocotiers islandais !



O.

7 août 2014

L'automne en été


Je dessine. C’est le bon côté à cet été pourri.
Si si c’est un été pourri. Les jours où il n’a pas plu se comptent sur les doigts des mains. Sans les pieds.
Les patates ne l’ont pas (la patate). Elles ont du mildiou. Les plants de melons ont disparu dans les ventres des limaces. Avec les pousses des haricots, le basilic, etc. C’est l’été des limaces.

Bref.
Après ce début consensuel (si on ne veut pas d’embrouilles, parler de la météo), voici des choses plus personnelles. Pas de nouvelles de l’éditeur qui avait pourtant l’air ravi par les Croquettes quand je l’ai rencontré à Angoulême. Je continue, bien sûr, mais au fond de moi, c’est quand même déprimant.

Toujours des angoisses avant de m’endormir. La crainte de ne pas pouvoir finir plein de choses avant de disparaître. Je rationalise et je finis par m’endormir. C’est chiant.



Le mois de septembre approche, avec le grand départ pour les Vacances en Islande. Pendant presque 3 semaines. Demain je vais chercher des habits chez ma sœur spécialiste des randonnées extrêmes et acheter une besace imperméable pour mon carnet de voyage.
Je hais l’avion.
Mais je me réjouis d’enfin découvrir l’Islande qui me fascine depuis des dizaines d’années, depuis que j’ai vu une série de photos dans Animan avec des pousses de plantes vert fluo sur un sol volcanique noir.
Ce qui me plaît moins, c’est que maintenant, tout le monde va en Islande.
Mais on sera en 4x4 et on sortira des sentiers battus, j’espère. Pas trop quand même, il faut que j’apprenne à passer les gués en voiture. Leur conseil : ne pas traverser des rivières dont la profondeur excède la hauteur des jantes de la voiture.
Ah.
Je me fois déjà démonter un pneu devant chaque gué pour aller mesurer ça avant de traverser…

 
O.

6 juillet 2014

Croquettes dans la Nuit 9

Enfin une nouvelle Croquette !

Pour le cadre, je me suis basée sur des photos d'un square d'une ville française. Il me fallait un lieu encaissé avec des arbres où les chats puissent grimper. Evidemment, j'ai rajouté la branche qui va à la fenêtre. Mais au moins j'avais une base de lieu "solide".

(Mise à jour : voici les 3 premières pages de l'histoire, la quatrième sera dans l'album qui est en cours de financement sur le site Sandawe sous Projets Libres)








A suivre évidemment. J'ai déjà l'histoire de la prochaine. Cette fois, Choupinet s'attaque à de l'exotique.

 Mais d'abord, finir un boulot de logo qui traîne depuis trop longtemps. Dieu merci c'est un client pas pressé !



O.


14 juin 2014

4 juin 2014